URBEX : SESSION 3

par

sl-photographie, Sebastien Loppin, photographe, photographie d'art, urbex, expo photo, serzy et prin, minoterie de serzy, minoterie sainlot

La minoterie Sainlot

 

L’exploration de la minoterie Sainlot reste gravée dans ma mémoire comme un chapitre marquant de mes aventures urbaines. Mon ami Sylvain et moi avions décidé de nous rendre sur les lieux pour une première visite, qui devait servir de repérage pour un tournage ultérieur avec l’équipe de France 3 Champagne-Ardenne. 

 

Première visite : Repérage avec Sylvain

 

Ce jour-là, en arrivant à la minoterie, nous avons été frappés par l’immensité du bâtiment, un géant silencieux qui se dressait devant nous, écho d’une ère industrielle révolue. La structure semblait s’étirer vers le ciel avec ses nombreux étages, et chaque fenêtre cassée semblait être une paupière mi-clos sur le passé. Nous n’avions pas prévu de prendre de photos lors de cette première incursion ; notre objectif était de comprendre l’espace, de sentir l’ambiance des lieux pour préparer le tournage.

 

Nous avons parcouru les corridors, monté les escaliers qui craquaient sous nos pas, et imaginé les scènes qui pourraient être tournées dans ce décor naturellement cinématographique. L’après-midi du lendemain fut retenu pour le tournage, moment où la lumière, douce et oblique, mettrait parfaitement en valeur les textures et les volumes de la minoterie.

 

Deuxième visite : Tournage avec France 3 et exploration avec Éric

 

Le lendemain, après avoir visité l’ancienne usine Chausson outillage, nous avons rencontré l’équipe de France 3 sur le site de la minoterie Sainlot. Ensemble, nous avons fait le tour du bâtiment, prenant des photos, discutant des meilleures prises de vue pour le tournage, et partageant des anecdotes sur les lieux lors d’interviews improvisées. La présence de l’équipe ajoutait une dimension professionnelle à l’exploration, et les caméras captaient chaque détail avec une précision que seul un œil expert pouvait offrir.

 

Plus tard, lors d’une deuxième visite, c’était au tour de mon ami photographe Éric de m’accompagner. Avec lui, l’exploration prit une tournure différente. Nous avions plus de temps, moins de contraintes, et la liberté d’errer à notre guise à travers les espaces vides. Éric, avec son œil pour les détails singuliers, a su capturer l’essence des lieux, chaque cliché racontant une histoire différente.

 

Cette minoterie abandonnée, avec ses dimensions imposantes et ses étages qui racontent des histoires de travail et de labeur du passé, a été le théâtre de deux journées mémorables. Une fois pour la préparation d’un moment télévisuel, l’autre pour la passion de l’urbex et la photographie. Deux visites, deux objectifs différents, mais un même lieu chargé d’histoire et d’émotions, capturé et immortalisé à jamais dans notre mémoire et nos appareils.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

URBEX : SESSION 7

Grand hôtel reigner  Après avoir quitté la maison discrète au 3 de la route, avec son trésor caché dans le garage, nous avons repris la route, le cœur battant d'anticipation. Notre objectif était clair : nous rendre au Grand Hôtel Regnier, un spot connu des amateurs...

URBEX : SESSION 6

Au 3 de la route Je n'ai jamais habité au numéro 3, que ce soit sur une route, une rue ou une allée. Cette adresse ne faisait pas partie de mon histoire personnelle, jusqu'à ce que, lors d'une de nos escapades mensuelles, mon ami Cyril, photographe amateur passionné...

URBEX : SESSION 5

La poudrerie Après avoir quitté la maison de l'artiste, dont chaque pièce était une célébration de la créativité et du temps qui passe, nous nous sentions particulièrement enthousiastes à l'idée de poursuivre notre journée d'exploration. La lumière matinale infiltrait...

URBEX : SESSION 4

Maison de l’artiste Presque deux mois s'étaient écoulés depuis ma dernière incursion dans le monde silencieux de l'urbex, et l'appel des lieux abandonnés se faisait de plus en plus insistant. Le désir de retourner explorer était un murmure constant, et un matin, je...

URBEX : SESSION 2

Les anciens abattoirs de Reims Lorsque j'ai entendu parler des anciens abattoirs de Reims, cet espace urbain désaffecté de 5,7 hectares composé de plusieurs bâtiments, quelque chose en moi a été immédiatement attiré. L'urbex, ou l'exploration urbaine, est souvent...

URBEX : SESSION 1

La Villa Maria Ma fascination pour les lieux abandonnés a toujours été une source d'émerveillement et de curiosité profonde. J'éprouve une attraction irrésistible pour les histoires et les mystères que renferment ces endroits figés dans le temps. C'est ainsi qu'un...